Micro station épuration quelle entreprise?

L’installation d’une micro station d’épuration en lieu et place de la vieille fosse septique qui n’est plus aux normes demande, avant même le premier coup de pioche dans votre jardin, de chercher un bon professionnel. La micro station épuration quelle entreprise ?

Renseignez-vous avant sur les entreprises

Renseigner-vous sur la fiabilité d’une entreprise auprès de la Chambre des métiers, de la Chambre de Commerce, ou du Tribunal de Commerce :

Sachez depuis combien de temps l’entreprise existe.

Renseignez-vous sur sa date d’inscription au Registre du Commerce ou au Registre des Métiers.

Renseignez-vous sur sa situation juridique : est-elle en redressement judiciaire ? Est-elle en procès avec des clients ?

Une entreprise bien établie depuis un certain temps à plus de chance de perdurer qu’une nouvelle venue.

Micro station épuration quelle entreprise ?

N’hésitez pas à demander un maximum de renseignements à l’entreprise qui vous vend la micro station.

Si elle effectue les travaux d’installation, demandez-lui de vous montrer des photos de chantiers qu’elle a réalisé.

Si elle sous-traite l’installation, demandez-lui les coordonnées de l’installateur afin de vérifier ses antécédents et son inscription au Registre du Commerce ou des Métiers.

N’hésitez pas à lui demandez les coordonnées de ses clients précédents pour leurs demander s’ils ont été satisfait de la prestation, si les délais d’exécution ont été respectés.

Vérifiez si l’entreprise est assurée en cas de malfaçons ou de dégâts occasionnés pendant les travaux.

Renseignez-vous sur les garanties et le service après vente que vous apporte l’entreprise.

Comparez les prix

Visitez plusieurs entreprises. La technologie des micros stations d’épuration étant nouvelle, comparez l’offre technologique et voyez celles qui sont compétentes.

Demandez des devis en sachant qu’un devis doit comporter obligatoirement les mentions suivantes :

La date d’établissement du devis.

La raison sociale de l’entreprise.

Le nom du client et l’adresse de l’exécution des travaux.

Le décompte détaillé, en prix et quantité, du produit et de son installation.

Les frais de transports éventuels.

La somme globale hors taxe, toutes taxes et le taux de TVA.

La durée de validité de l’offre.

Le caractère gratuit ou payant du devis.

La date de livraison à partir de la signature.

La durée estimée des travaux.

Méfiez-vous des prix trop bas

Certaines entreprises vous proposent des offres très attractives en matière de prix. Si, au premier abord, elles paraissent intéressantes, regardez-y à deux fois.

Comme c’est une technologie nouvelle, il y a encore peu de fabricants de micros stations d’épuration sur le marché et leurs offres tarifaires se tiennent. Il y a donc à parier que si la proposition est vraiment inférieure, c’est un prestataire ou un concessionnaire qui vous la fait, et que son écart de prix se fera sur sa prestation d’installation.

Un prix trop bas peut signifier une mauvaise qualité d’installation. Une micro station d’épuration est un investissement à long terme et payer le juste prix est le gage d’une bonne qualité d’installation et d’un suivi professionnel.

Conclusion

Avec toutes ces informations, trouvez la bonne entreprise. Sachez que le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) de votre commune ou de votre département, est habilité aussi à vous remettre une liste des entreprises agréées et sérieuses de votre région.