Station épuration biologique

Lorsque des promoteurs, des architectes, des familles, des associés et même des maires de petites communes, veulent installer un assainissement pour un bâtiment avec plusieurs logements, ou un groupe de bâtiments dans une zone non raccordée au tout à l’égout, il existe un dispositif qu’on appelle la station d’épuration biologique, ou la mini station d’épuration à gros volumes. Très proche du dispositif individuel des micros stations, elles se différentient principalement par le nombre d’EH (Equivalent Habitant) qu’elles peuvent traiter.

Quels sont les domaines d’utilisation d’une station épuration biologique ?

Un lotissement dans une zone rurale non raccordée à l’AC (tout à l’égout).

Une zone artisanale ou une zone industrielle dans une zone rurale non raccordée à l’AC.

Des établissements gouvernementaux isolés (prison, camp militaire, école).

Des hôtels ou des restaurants en zone rurale non raccordée à l’AC.

Une boîte de nuit en zone rurale non raccordée à l’AC.

Des terrains de camping ou caravaning isolés.

Des ports de plaisance.

Des aires ou des stations service d’autoroute.

Un Théâtre, un cinéma, une salle des fêtes.

Des cliniques, des hôpitaux ou des maisons de retraite en zone rurale non raccordée à l’AC.

Quelles sont les stations épuration biologique du marché ?

La gamme de station d’épuration biologique utilise le même principe biochimique naturel de traitement des eaux usées que les micros stations. On retrouve les deux technologies :

  • Boues activées
  • Cultures fixées immergées aérées.

Certains constructeurs, ont développé ces stations d’épuration spécifiques, avec des cuves plus importantes et des supports de bio-réaction plus grands.

D’autres, ont adapté leurs produits en les multipliant (plusieurs cuves en série).

Dans tous les cas, le législateur demande que soit respecté le nombre d’EH (équivalents habitants) pour laquelle le dispositif est conçu.

Le calcul du nombre d’Equivalents Habitants (EH)

Tant pour les habitations unifamiliales que pour les groupes d’habitations qui ne génèrent que des pollutions domestiques, on considère que la charge polluante produite quotidiennement s’exprime par un nombre d’EH égal au nombre d’occupants. Dans les autres cas, le nombre d’EH est évalué comme suit :

Usine, atelier : un ouvrier = ½ EH.

Bureau : un employé = 1/3 EH.

Ecole sans bain, ni douche, ni cuisine : un élève = 1/10 EH.

Ecole avec bain sans cuisine : un élève = 1/5 EH.

Ecole avec bain, cuisine: un élève = 1/3 EH.

Ecole avec bain, cuisine et internat : un élève = 1 EH.

Hôtel : un lit = 1 EH.

Camping, caravaning : une personne = ½ EH.

Camping, caravaning de séjour : une personne = 1 EH.

Caserne, prison, camp militaire : une personne = 1 EH.

Restaurant : un couvert = 1/3 EH.

Restaurant dont chaque place est occupé 10x/j : une place = 3 EH.

Restaurant dont chaque place est occupée de 11 à 14x/j : une place = 4 EH.

Restaurant dont chaque place est occupée de 15 à 18x/j : une place = 5 EH.

Théâtre, cinéma, salle de fête : une place = 1/30 EH.

Boîte de nuit : une place = 1 EH.

Conclusion

Une station épuration biologique de grosse capacité demande une installation plus conséquente : terrassement approprié, raccordement des cuves dans le cas d’un système à plusieurs cuves. Dans tous les cas, le principe de fonctionnement reste identique aux micros stations.